« Il n'y a pas de plus grand poète.
Il y a la poésie. »

Paul Fort (Canzone du vrai de vrai / Portraits sur le sable)

Tout le jour j'entends le bruit des eaux


 

 

XXXV

 

Tout le jour j'entends le bruit des eaux

                 Lamenter,

Triste comme l'oiseau qui volant

                 Esseulé

Entend les vents crier sur les eaux

                 Invariées.

 

Les vents gris, les vents froids vont soufflant

                 Où je viens.

J'entends le bruit de ces trombes d'eaux

                 Bien au loin,

Et j'entends nuit et jour leur fluant

                 Va-et-vient.

 

 

……………………….

 

 

All day I hear the noise of waters

                 Making moan,

Sad as the sea-bird is when, going

                 Forth alone,

He hears the wind cry to the water's

                 Monotone.
 

 

The grey winds, the cold winds are blowing

                 Where I go.

I hear the noise of many waters

                 Far below.

All day, all night, I hear them flowing

                 To and fro.

James Joyce / Musique de chambre
traduit de l'anglais par Adrien Louis