Carlos Barral - texte en français suivi de l'original en espagnol