Trakl.jpg

 

 

 

 

 

Le soir revient dans le vieux jardin ;

Vie de Sonia, silence bleu.

Migrations d’oiseaux sauvages ;

Arbre nu dans l’automne et le silence.

 

Tournesol, avec douceur penché

Sur la vie blanche de Sonia.

Blessure, rouge, jamais révélée

Qui fait vivre dans des chambres sombres

 

Où sonnent les cloches bleues ;

Les pas de Sonia et le doux silence.

Une bête mourante adresse un signe en se dérobant,

Arbre nu dans l’automne et le silence.

 

Le soleil des jours anciens brille

Sur les sourcils blancs de Sonia,

Neige qui humecte ses joues,

Et le fourré de ses sourcils.

 

 

 

 





























 


Georg Trakl / Sébastien en rêve