Jean-Luc-Godard-e1479472470596.jpg

 

 

 

 

 

je suis peut-être un peu d’accord

à Marrakech, ils ont parlé

du sort du monde

en réalité

ils se servent des autres pour

parler d’eux-mêmes

moi, moi

il n’y a que ça qui existe

c’est mortel, c’est vrai

ils confondent l’existence

avec la vie

c’est ça que vous dites

je ne suis pas philosophe

mais, à mon avis

oui

regardez une cellule

il y a le noyau

dans l’atome aussi

c’est la base de l’existence

autour, il y a la vie

ce dont on parle

en fait

ils considèrent la vie

comme une pute dont ils profitent

pour améliorer

leur existence

l’extraordinaire

pour améliorer l’ordinaire

comme on dit

c’est exact

on peut jouir de l’existence

pas de la vie

exact

je n’ai pas très bien suivi

leurs discussions

hier après-midi

cette histoire de film, là

cette grand-mère et son mari

ils veulent quoi

exactement

Jean

il veut l’argent

l’hôtel ne marche pas

elle

je ne sais pas

je pense que

elle veut être une vedette

comme il y a soixante ans

le réseau Tristan

ç’a été une sale histoire

les Anglais n’ont pas été

très catholiques

comme vous dites

c’est lui qui l’a livrée

sur ordre

personne ne sait ce que

l’un et l’autre

savent

de l’un et de l’autre

moi, je sais

tu ne sais rien du tout

alors, je devine

et ils se sont mariés

oui, quand elle est revenue

de Ravensbruck

à l’infirmerie du camp

elle a rencontré Geneviève

de Gaulle

c’est là qu’elle a fait sienne

la foi catholique

c’est exact

le ciel et la terre

passeront

mes paroles ne passeront pas

pendant quatre ans

dans la résistance organisée

l’argent était tombé

au rang de moyen

il n’était plus une fin

je te dérange

tu écoutais ta musique

oui

Spiegel im Spiegel

ça veut dire quoi, déjà

le miroir dans le miroir

il est tard

tu étais où

j’étais avec parrain Jean

et le monsieur qui est venu le voir

tu crois

que j’ai exagéré, ce matin

ça te regarde

ma fille

je ne sais pas, c’est vrai

que je n’y connais rien

en cinéma

d’ailleurs, parrain m’a dit

de te donner ce livre

il paraît

qu’il est extraordinaire

qu’est-ce que c’est

Robert Bresson

Notes sur le cinématographe

ah oui

écoute ça

metteur en scène ou director

il ne s’agit pas de diriger quelqu’un

mais de se diriger

soi-même

et ça

sois sûr d’avoir épuisé

tout ce qui se communique

par l’immobilité

et le silence

et ça

que ce soient les sentiments

qui amènent

les événements

non, l’inverse

vous avez décidé quelque chose

avec grand-papa

c’est pour l’argent

si ça se fait, c’est pour quoi

très au fond des choses

je vois que tout ce que je peux

dire

ne servira à rien

à quoi tu penses

grand-maman

lorsque aux États-Unis

on demandait à la jeune étudiante

française

que j’étais de parler

de la France en guerre

des camps de concentration

il me semble que le faisais

sans difficulté

je bafouillais

toujours les mêmes souvenirs

les gens réagissaient

comme maintenant devant

leur écran

de télévision

mais j’e n’habitais pas

mes paroles

tu veux que je remette le disque

oui, s’il te plaît

tu sais

il y a une question

que je n’ai jamais osé

poser

à grand-papa non plus

pourquoi

vous avez gardé votre nom

de bataille, et pas

le vrai

moi, je m’appelle Samuel

papa aussi s’appelait Samuel

pourquoi

vous vous appelez encore

Bayard

pendant la guerre, oui

mais après

bon, je vais me coucher

à demain

à demain

Françoise

je suis là

tôt ou tard, chaque désir

doit rencontrer sa lassitude

nous sommes tous des farceurs

sa vérité

nous sommes tous

des farceurs

nous survivons

à nos problèmes

action et réaction

le plus vieux couple

de l’Histoire

c’est ce que tu as dit

à ces Américains

oui, et aussi que nous sommes

l’origine

et que c’était ça

l’originalité de la Résistance

tu leur a dit ça

oui

et aussi que je m’en tiens

au programme de Péguy

ne pas vouloir être tranquille

d’avance

je pense aussi à l’amour

à l’amour courtois

on dit que c’étaient les Français

mais ça se passait à la cour

dans les cours que tenait le roi

d’Angleterre

Henri II Plantagenêt

principalement en Anjou

en Normandie et dans

le duché d’Aquitaine, Aliénor

était sa femme

là aussi

l’originalité de

la France moderne est définie

par son origine

en tout cas, des liens très originaux

avec l’Angleterre

donc, peut-être

malgré tout ce qu’on dit

avec l’Amérique

aujourd’hui

que l’Angleterre soit le refuge

de tout ce qui peut être

chouannerie

tout ce qui peut être

résistance à la révolution

l’Angleterre de

de Pitt et de Burke oui

ça, c’est assez

assez naturel

il y a des liens à la fois

historiques et géogra

et politiques

et des liens géographiques

Bretagne

grande Bretagne, il ya un lien

vous voulez quoi

bon, je vais voir ce que je peux

faire

ils récoltent des signatures

pour passer

Matrix en breton

pour le TGV de ce soir

à Landerneau

faut ya aller

donc, le son et l’image

sont nécessaires

à l’Histoire

et surtout cet élément fondamental

en Histoire

qui est

ne pas savoir

comment ça va finir

vous n’êtes pas

du genre causant

les choses sont difficiles pour moi

ces temps

nous nous sommes séparés

avec une amie

on se fréquentait depuis dix ans

c’est, c’est d’ailleurs

étrange, comme

comme les choses prennent du sens

lorsqu’elles finissent

c’est parce que c’est là

que l’histoire commence

comme une grande

la fée frappa la grenouille

de sa baguette

et soudain

la princesse était là

l’imparfait fabrique une image

présente, monsieur

tout problème profane

un mystère

à son tour, le problème

est profané

par sa solution

ce n’est pas un hasard

comment ça

oui, il y a l’entrée de service

et l’entrée principale

eux, ils entrent par la grande entrée

dans l’appartement du monde

et ils nous laissent

l’entrée de service, monsieur

les mots

par notre usage de la parole

nous sommes amenés à constater que

les mots

nous présentent des idées

l’homme fabrique des idées

c’est un téméraire

fabricant d’idées

la situation dans laquelle

nous nous trouvons aujourd’hui

découle

de cette faculté même

mademoiselle

encore un mot

vous connaissez la phrase

de saint Augustin

la mesure de l’amour, c’est

aimer sans mesure

oui

je poense à quelque chose

quand je pense

à quelque chose

en fait

je pense à autre chose

on ne peut penser à quelque chose

que si on pense

à autre chose, par exemple

je vois un paysage

nouveau pour moi

mais il nouveau 

pour moi

parce que je le compare

en pensée

à un autre paysage, ancien

celui-là

que je connaissais

mesdames, messieurs, nous arrivons

à Paris

terminus de ce TGV

mesdames, messieurs

au revoir et bonne journée

voilà comme tout s’évanouit

dans mon histoire

comme il ne me reste que

des images de ce

qui est passé si vite

je descendrai

aux champs Élysées avec

plus d’ombres

qu’homme n’en a jamais emmenées

avec soi

et puis, on entend

il y a des type qui arrivent

et puis, elle écrit

quelque chose

si on vous demandait

que c’était à vous

que vous aviez le choix

cinéma, théâtre, roman

ou opéra

vous choisiriez quoi

bon, alors on a un projet

et ça raconte quelque chose

de l’histoire

et ce quelque chose, c’est un des

moments

et puis, alors

le premier moment

vous vous souvenez des noms

peut-être

qu’on l’avait pas dit

peut-être qu’on l’avait pas

dit

peut-être

qu’on l’avait pas dit

Hermann von Keyserling

Robert Walser

Robert Brasillach

Emmanuel d’Astier

Jehan Rictus

Jean Anouilh

Charles Péguy

Emil Michel Cioran

Maurice Blanchot

Jacques Drillon

Simone de Beauvoir

Paul Celan

 

 

 

 

 

 

 

 

























 


Jean-Luc Godard / Éloge de l’amour