Kader-CIMG2447.jpg

 

 

 

 

 

Sur ton bas-ventre, se tient le verre rempli

Il attend que je finisse ma promenade

Et je ne tends ma main chatouilleuse

Qu’une fois ma langue enivrée et heureuse !

Le miel puisé entre tes jambes en arcades

Avec le musc du vin se marie

Et tes lèvres sucrées disent enfin : « Allons-y ! » 




































..


Kader Rabia / Soubaïyyat - Les septains d’amour, de vin et de mots - Livre premier