edmond_jabes_c_bracha_l._ettinger_via_wikimedia.org.jpg

 

 

 

 

 

L’ours blanc — c’est son droit —

n’aimait pas l’ours brun

qui le lui rendait bien.

Un chasseur, un matin, survint

et de trois balles de son vieux fusil

blessa sérieusement l’ours brun.
 

L’ours blanc en fut tout ému. aussi

quand le chasseur voulut, la croyant morte,

s’approcher de sa victime,

 

l’ours blanc bondit sur lui

et, d’un seul coup de patte, l’assomma.

L’ours brun, malgré sa douleur, sourit.

Et l’ours blanc s’en réjouit, se souvenant

qu’ils étaient frères.

Plus tard, ils dévorèrent, à eux deux,

l’aventureux chasseur malchanceux.

 

 

 



























 


Edmond Jabès / Petites poésies pour jours de pluie et de soleil