738_bauchau_1.jpg

 

 

 

 

 

Sur le bord des fleuves de Babylone

Les yeux dans les yeux nous avons pleuré

Sous les cils des veuves de Babylone

Les soleils éteints des corps mutilés.

 

Dans le ventre obscur des berceuses d’hommes

L’enfant boit le vin des songes guerriers

La nuit dans les bras des pleureuses d'hommes

On entend gémir le sang meurtrier.

 

Sur le bord des fleuves de Babylone

Sous les dieux du Sang nous avons gémi

Dans les bras des veuves de Babylone

Nos enfants guerriers se sont endormis.

 

 

 

 

 

 





















 


Henry Bauchau / Caste des guerriers