jp.jpg

 

 

 

 

 

Morts, le marchand de tabac cent balles,

le marchand de tabac vu Mirza

le marchand de tabac toute ta tête à toi

et le marchand trop vite qui criait attendez-moi

sont, tous, partis en fumée ! Cendrillon, elle même,

 a été réduite en cendres et Magritte

- c’est avéré ! - a bien cassé sa pipe !

De plus, il y a au moins six cigarettes de disparues :

La montagne ! La souris !

L’accouchée du Morbihan !

Le mégot du Pas de Calais et deux autres

dont le titre m’m’échappe et sur la fin desquelles rien n’a filtré,

n’étaient-ce deux graffitis !

L’un, contre, qui notait : Pétain non ! Petun, non plus !

L’autre pour, par pure provocation et qui disait :

ce n’est qu’un débit continuons le tabac !

 

Quoi qu’il en soit, le Figaro l’a dit et redit :

Capri, c’est fini et le Cigare aussi !

 

 

 

 























 


Jean-Pierre Verheggen, in Carnavalesques - choix de textes de langue française de poètes d’aujourd’hui (éditions ASPECT)